Apprendre à coder : bilan du premier mois

Je veux apprendre à coder, à développer moi-même des sites web et des applis. Je me suis inscrite à une formation en ligne de 6 mois, crée par Simplon, une école sociale et solidaire qui apprend aux gens à coder. La formation a débuté en Mai, alors c’est l’heure du bilan du premier mois !

 

6 mois pour apprendre à coder, c’est court

6 mois, c’est demain. Bien sur, ça me laisse le temps d’apprendre quelques bases en HTML, CSS et d’autres choses que je ne connais pas encore. Mais ça va passer en un éclair. Pour que ça marche vraiment, il me faut un plan.

Si je fais cette formation en ligne avec Simplon, ce n’est pas seulement pour avoir des bases en langage informatique. C’est pour être capable de créer des choses, de m’ouvrir des portes, d’être indépendante pour concevoir moi-même des sites et des applis.

Je me prends à penser que je pourrais devenir freelance – nomade, libre, indépendante, le rêve.

 

Rester motivée

Je sais que le succès de ces prochains mois dépend de moi.

Tout – absolument tout ce qui va se passer et qui est déjà en train de se passer – est un gigantesque test. Je vais tester ma motivation, ma résistance, ma capacité à définir mon projet et mon temps.

J’ai déjà échoué une fois. Il y a six mois, je m’étais inscrite à la première version de la formation de Simplon. J’avais échoué au bout d’une semaine. Manque de motivation, gros retard dans les cours… Aujourd’hui je recommence et je sens que les choses sont différentes. J’ai vraiment envie de réussir.

 

Edit : J’ai fini d’apprendre le HTML et CSS !

Et j’ai un petit cadeau pour toi <3

J’ai tellement ramé que j’ai décidé de réécrire carrément tout le parcours de formation, avec mes mots à moi et ma logique. Et j’ai pensé à toi ;-) Non seulement tu peux lire l’article que j’ai publié sur le HTML/CSS, mais tu peux même le télécharger en PDF !

Je télécharge l’article !

 

Ne pas prendre de retard dans la formation

Apprendre le code ne doit pas passer à la trappe avec les aléas du quotidien. Pour que ça fonctionne, il faut accepter de passer une ou deux soirées à bosser. Et c’est peut-être ça qui a été le plus difficile ce premier mois. Bosser, d’accord. Mais bosser chaque semaine, chaque mois, pendant six mois, c’est quand même autre chose. C’est important de visualiser et d’accepter l’effort que ça représente (alors qu’on pourrait être en train de siroter des mojitos en terrasse, par exemple).

Au cours de ce premier mois, j’ai tenu la distance sur le HTML et CSS. Même si je suis en retard d’une semaine sur les leçons, j’ai réussi à trouver la motivation et je ne me suis pas fait distancer.

Mais j’ai été trop passive. Je n’ai pas réussi à bosser sur le code avec une copine comme je l’espérais. Et j’ai ingurgité les vidéos sans trop regarder ce qui se passait sur le forum.

Pour apprendre quelque chose d’aussi fondamental, je crois qu’il faut adopter une attitude active : discuter, commenter, poser des questions, rencontrer les autres élèves, participer aux évènements. Echanger les autres pour, qui sait, créer des étincelles et lancer des projets avec d’autres élèves ?!

 

C’est quoi le plan ?

Alors c’est quoi le plan pour les mois à venir ? Mieux qu’une to-do list, je me construis un plan d’action. Rdv le mois prochain pour le bilan !

1. S’impliquer dans la communauté

Discuter sur le groupe Facebook et le forum de la formation, et surtout participer à aux événements de la scène tech et startup. Rdv sur Meetup ! TheFamily pour la culture entreprenariale, Le Wagon pour des workshops et des conférences tech…

Edit : C’est fait, j’ai été à une conférence tech, on nous a appris à séduire des grands manitou du code !

2. Fonctionner par projets

Sur Simplon, les cours ne sont pas construits en fonction des projets (coder un site, une appli, etc), mais des langages. Par exemple, pour apprendre les bases du HTML et CSS, j’ai visionné une sorte de parcours, sous forme de vidéos partagées chaque semaine, pendant un mois.

Mais on n’apprend pas pour le simple plaisir d’apprendre. Il faut pratiquer, c’est le seul moyen de mémoriser et de tester ses connaissances.

Sans compter qu’apprendre à coder des projets sera plus intéressant pour vous, je pense… Non ? Alors je me mets au défi de réaliser les projets suivants :

  • Une landing page – en deux versions, une page simple et une page plus complexe
  • Un genre de tumblr
  • Un CV – techniquement, ça me semble déja plus compliqué
  • Une market place – chauuuuuud ! à voir, pas sure que j’y arrive…
  • Une appli, mais je ne sais pas quoi ? Tu as une idée ?

Et pour que ce soit plus fun, j’ai décidé de réaliser des vrais projets qui me tiennent à coeur. Une vraie landing page pour tester une idée de business qui me trotte en tête, un tumblr pour partager des photos d’un voyage à Berlin… Et puis une market place (une boutique online, en fait), ça c’est un projet un peu fou… on en reparle !

 

3. Lire, lire, lire sur le web, la culture, le design, etc.

Je suis persuadée que c’est ce qui va faire la différence. Je n’apprends pas à coder seulement pour créer des pages web, mais aussi pour mieux comprendre Internet. Et c’est un univers tellement riche !

En ce moment, ma liste de lecture ressemble à ça :

  • Joyeux bordel : tactiques, principes et théories pour faire la révolution, de Andrew Boyd et Dave Oswald Mitchell
  • Do it yourself : autodétermination et culture punk, de Fabien Hein
  • The Art of Non-Conformity: Set Your Own Rules, Live the Life You Want, and Change the World, de Chris Guillebeau
  • Show your work, de Austin Kleon

Et puis plein de bouquins sur le webdesign qu’on peut se faire gentiment prêter par une communauté de passionnés du web, sur le site Webibli : http://www.webibli.fr

 

Tu as envie d’apprendre à créer toi-même une page web ? De réaliser ton propre CV ? Inscris-toi pour recevoir par mail les prochains articles !

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • J’aime bien ! Une jeune femme motivée et un projet qui semble te tenir à coeur.

    Dans quelques mois ça sera à mon tour de me lancer dans l’inconnu : j’ai des compétences mais que faire avec ? :)
    L’aventure, ça m’excite d’avance !

    • Merci pour ton commentaire, Victor ! Motivée, c’est vrai, parce que le web est tellement motivant en soi. Pouvoir créer un site à partir de simples lignes de code, ça me fascine :-)

      Il est super ton blog ! Tu as des compétences en SEO, c’est ça ? Le monde est à toi, alors ;-)